Notre histoire & Notre patrimoine

LES CORDELIERS sont situés au cœur du village de Saint-Emilion, près de Bordeaux.
Ce site pittoresque, classé UNESCO et Monument Historique, abrite un cloître du XIVe siècle parfaitement conservé. Ce lieu flamboyant se visite également pour son jardin, ses galeries souterraines et ses caves ancestrales, haut lieu de fabrication d'un vin au pétillant unique depuis 1892.

L'histoire des Cordeliers

8 siècles d'aventure

On doit le nom des Cordeliers à leurs occupants originels qui étaient des frères franciscains suivant les préceptes de François d'Assise. Ce vocable leur fut donné lors de la 7e croisade, en raison de leurs vêtements faits d'un gros drap et d'une ceinture de corde. Alors qu'ils habitaient à l'origine à l'extérieur de la cité de Saint-Emilion, les moines furent autorisés par le Pape en 1338 à implanter leur couvent en ville. Le cloître des Cordeliers fut bâti à cette époque. En 1383, le roi d'Angleterre Richard II leur céda définitivement une parcelle constructible. Quatre siècles durant, jusqu'à la Révolution française de 1789, les Cordeliers ont occupé le site qui comptait alors une église, la cour d'entrée, un chai, un cuvier, une cave, un jardin et un corps de logis avec six chambres. A la fin du XIXe siècle, les propriétaires eurent l'idée d'utiliser les sous-sols pour en faire des chais et des caves. Une pratique aujourd'hui sublimée, qui vaut aux CORDELIERS de proposer à la fois un lieu magique et un pétillant unique.

Un cloître exceptionnel

Un monument classé UNESCO

Aujourd'hui classé Monument Historique et inscrit au Patrimoine Mondial de l'UNESCO, le Cloître des CORDELIERS constitue un des hauts lieux touristiques de Saint-Emilion. Ce vestige chargé d'histoire à l'architecture romane, parfaitement sauvegardé, constitue l'un des monuments historiques les plus pittoresques de la cité médiévale de Saint-Emilion. Le site, agrémenté d'un jardin verdoyant et d'allées ombragées, s'apprécie aussi pour son charme authentique et son ambiance sereine. L'écrivain Maurice Graterolle a mis en exergue la poésie infinie du cadre au XIXe, qui a servi également d'inspiration pour un décor de la grande scène de l'Opéra de Paris. Le Cloître a également séduit le 7e art, qui en a fait un lieu de tournage pour le film «La mariée est trop belle» avec Brigitte Bardot.

Des caves et galeries souterraines

Les dessous de la cité médiévale

Le site des CORDELIERS est également célèbre pour ses galeries souterraines. Celles-ci résultent de l'extraction de pierres qui ont servi à la construction de Saint-Emilion et de certains quartiers de Bordeaux. D'une longueur de trois kilomètres, elles courent sous la cité de Saint- Emilion et sous les vignes de différents châteaux avant de déboucher sur des caves profondes. Situées à 20 m de profondeur, elles offrent une température constante de 12° été comme hiver et une obscurité totale propice au vieillissement des vins maisons, élaborés depuis 1892 selon la méthode traditionnelle.
Les ruines romantiques<br />du couvent Les arcades sculpturales<br />du cloître
Le clocher pittoresque<br />de l’ancienne église La nef majestueuse<br />de l’ancienne église